Un chemin.

DSCN0008

Ovate, et arpenteur du cheminement Druidique depuis quelques années, j’ai eu l’envie, et aujourd’hui est-ce une nécessité, d’écrire, de partager ce que je vis au quotidien dans mon cheminement. Cheminement qui m’a pris aux tripes il y a bien longtemps. Intimement enlacé, serrant mes os, mes nerfs et mes muscles, c’est lui qui me fait avancer, tomber parfois, qui me permet de me tenir debout quand la tempête souffle et que le tonnerre gronde.
C’est cette intimité surtout qui me permet de garder la foi, me donne une confiance totale et absolue en ce que je considère être mon destin, mon chemin de vie. Je n’ai pas de certitudes quand à la destination. Je ne sais pas quels chemins je vais emprunter. Je laisse l’aventure, les rencontres, les inspirations me guider, me faire avancer.
Un cheminement ne peut être que personnel. Ne voyez donc pas ici de modèle à suivre, ou de leçons que je voudrais donner. Parfois le ton peut être impératif, incisif. On me l’a souvent reprocher. Mais croyez moi, ce n’est pas pour donner de leçon. C’est seulement que je m’efforce de parler d’un vécu, de quelque chose qui m’habite au plus profond de moi. L’émotion n’est donc jamais bien loin, et c’est bien ainsi.
Je parle ici de cheminement Druidique parce que c’est ainsi que je peux le formuler le plus simplement pour que vous puissiez comprendre à peu près de quoi il s’agit. Et encore n’en suis-je pas certain. La voie qui est la mienne à démarrée à ma naissance. Cette voie, cette vie, ce cheminement qui c’est finalement retrouvé « spirituel » à un moment n’a d’abord pas eu de nom. Il m’a fait avancer, fais faire des rencontres. Certaines bonnes, d’ autres franchement mauvaises. Ensuite, des noms se sont accrochés à cette voie, à ce chemin. Et je me suis accroché parfois moi-même à ces noms, à ces voix. En m’ efforçant de toujours être sincère, vrai. Sans faux semblant, et sans me voiler la face. Il est tellement facile de se perdre et s’imaginer être arrivé quelque part.
Ce cheminement n’a pas toujours eu pour nom Druidisme, ni même paganisme.
Même si à 7/8 ans je demandais à ma mère où est-ce qu’il fallait aller pour avoir comme religion ce qui était écris dans un livre de mythologie Grecs posé sur un rayon de bibliothèque de la maison, je me suis vu répondre que cela n’existait plus. Je ne suis donc pas un enfant prodigue, un ésotériste né, ou un élu des Dieux.
Néanmoins, je considère aujourd’hui que tout ce que j’ai fais jusqu’à présent a toujours été réalisé dans une même ligne, la bobine se déroulait, et se déroule toujours pour m’amener à la voie de mon coeur, qu’aujourd’hui je peux nommer.
Au fil du temps, au fil des pratiques, à force de plongées et d’escalades, j’ai vu des choses, j’en ai compris d’ autres. Et plus je plonge, et plus j’escalade, plus j’ai envie de le faire. Plus j’aime le faire.
En cette saison sombre qui à commencée avec Samonios, je vais à nouveau plonger, afin de rechercher la source primordiale, les racines profondes de ce qui est pour moi, et pour beaucoup une tradition bel et bien vivante. Une tradition qui transpire dans nos Pagus, qui souffle dans nos forêts, coule dans nos fleuves et rivières. Le chant des oiseaux peut nous enseigner. Encore faut-il tendre l’oreille…
Ma seule ambition ici est de partager un peu de ce cheminement.
Sincèrement,
Witto

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Accueil, Druidisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Un chemin.

  1. greenyavanna dit :

    Comme je me retrouve dans tes mots, Witto !
    Bienvenue dans la sphère blogueuse, au plaisir de te lire pour partager un peu de ce chemin par-delà la distance…

  2. Merci pour ton accueil dans cette sphère qui m’est, je dois l’avouer assez peu familière. Quoi qu’il en soit, je vais essayer de prouire plus de matière pour ce site dès que possible. A venir, un travail sur le feu, et un autre sur l’ombre… Un peu de boulot quoi 🙂
    A bientôt Yavanna,
    Witto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *