Histoire de Feux…

Histoire de Feux…

Comme un feu qui rampe sous les draps
comme un souffle chaud sous les doigts,
Une symphonie de lueurs, dans l’obscurité d’ un coeur.

IMGP2466

Le désir est un feu qui brûle en notre être, en notre âme. Un feu qui s’éveille et consume, par la volonté des Dieux. Notre rôle est d’être veilleur, d’apporter les premières étincelles, puis d’alimenter le foyer, consciemment, avec prudence et délicatesse.

Le feu EST. Il ne connaît pas de demi-mesure. Il brûle de toute sa force. Savoir garder plus ou moins de distance, être plus ou moins proche, voilà qui fera la différence entre nous brûler, et rester froid.

Alimenter le feu avec prudence, afin de le faire durer longtemps. Qu’il nous tienne chaud tout l’hiver, et nous illumine tout au long de la nuit.

Le feu a bien des visages. L’un d’entre eux se trouve en nous. Le feu intérieur qu’il nous faut d’abord allumer. Tâche parfois difficile. Il faut savoir éviter l’eau, canaliser le vent, le souffle. Puis lorsque la première flamme arrive, (ô miracle) il nous faut la protéger de toute notre âme, la conserver précieusement, et la faire grandir, doucement, patiemment. Eviter qu’elle ne prenne peur, et s’effarouche de trop d’ardeur.

Après cela, la constance. Patiemment, ajouter du bois, morceau après morceau, de plus en plus gros, et savoir s’arrêter avant d’avoir éveiller des forces que l’on ne peut maîtriser.

En cette saison claire qui démarre, la lumière grandit, la chaleur arrive par les vents du sud. Le feu de l’ âtre sera bientôt inutile dans nos foyer. Les flammes se mettront alors à danser en nos coeurs. Petits être plein de joie, qu’il nous faudra apprendre à connaître.

Etre gardien(ne) de ce feu là, ce n’est pas oeuvrer que pour soi. Chercher le Soi, faire grandir notre feu intérieur, c’est faire se mouvoir les arbres et les rochers, c’est voir les merles danser en ronde dans les sous-bois. C’est aller vers la vie, et faire grandir nos rêves, les chercher, les amener ici. Etre gardien de ce feu là, c’est partager les rires et les chants, et devenir vraiment vivant.

IMGP2491Mais dis moi : qui es-tu ? Et où vas-tu ?

Witto

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.