Etre là…

P1210608

Petite trainée rouge qui roule sur le sol
Goutte à goutte le tempo de la vie creuse son sillon.
Une source fraîche glisse sur les rochers dorés.
L’été nettoyé à vidé le lit de nos nuits.
Une saison froide, sombre et dure qui nous fais chercher nos pas.

La grotte des insomnies, assombrie nos rèves insoumis.
Cailloux après cailloux le marteau de nos pensées heurte la pierre endolorie.
La montagne se creuse de désir en désir.

Nuit après nuit, rève après rève une image de soi se construit.
Vie après vie, soupir après soupir c’est un fantôme de nous-même que l’on maudit.
Pourquoi crier tant, se débattre tant, quand il suffirait de savoir se laisser tomber…
Là, dur et lourd, sur le sol de la forêt enchantée.

La mousse me glisserait dans les oreilles, et par la nature je me laisserais emporter. Recouvert de pierres, de bois, et de fleurs sucrées.
Jusqu’a ce que mes os soient la sève des fougère humides, qui récolte la rosé à l’aube du solsice d’été.

P1210511

De soleil en Lune, et d’hiver en été, je roulerais le long de la montagne sacré. Dans les draps de la voie lactée je pourrais enfin me coucher, juqu’a ce que je retourne dans ma contrée bien aimée.

Un nouveau né blottit dans le creux d’un vieil if pousserait son premier cri.
Dans la communauté des hommes à nouveau, il serait accueilli.
Au loin, sur la feuille d’un hêtre tramblant, un papillon argent serait sur le point de naître.
Bien au chaud et à la bris dans son cocon solide, il va braver le monde, risquer sa vie pour offrir une beauté avide.
Avide des flammes, du feu tourmenté, et de là va danser pour le royaume des Dieux.

Un cri de l’âme s’entend à chaque coup de vent, lorsque la tempête fait rage au couchant.
Les pleurs et les larmes ne sont rien face aux rires d’un enfant.
Pas de trame, pas de drame, aucun mensonge.
Pas d’attente, pas d’envie… Mais être là vraiment…

Witto

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Accueil, Druidisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *